www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 1206)
English version

France

Canon de 155mm Grande Puissance Filloux

Artillerie lourde

Contributeur :
Alain Bohée     
     
     
Lien vers post du blog
Lieu :
France
Paris (75)
Musée de l'Armée aux Invalides
Coordonnées : Lat : 48.85820 / Long : 2.31240
Commentaires généraux sur le canon survivant :
Superbe reconstitution du canon et de son tracteur par l'association Balmoralgreen à Versailles.

Je ne sais pas si la pièce était seulement exposée aux Invalides en décembre 2016 pour les cérémonies de la Sainte Barbe, ou si il fait maintenant partie des collections


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1

La pièce Nr 573 date de 1920, mais est en tous points identique aux canons de ce type employés en 14-18 par la France

Le tracteur est un Renault EG.15, n° de série 63654.


Informations historiques et techniques
Dénomination :     155 GPF Origine :       ( Etablissements et Arsenaux de Bourges)             ( Etablissements et Arsenaux de Puteaux )             ( Renault )

Contexte historique de la pièce (utf8):

Fruit des travaux du Commandant Filloux, entamés avant guerre aux ateliers de Bourges, ce canon de grande puissance était monté sur un affût bi-flèche à grand champ de tir latéral instantané. Son poids très nettement supérieur au matériel de 155 L Schneider Mle 17 et sa grande complexité de fabrication faillirent causer le rejet du projet dès sa présentation fin 1916 aux côtés du canon concurrent de Schneider, mais ses possibilités de traction automobile et son grand champ de tir latéral le sauvèrent, et il fut livré aux Armées dès 1917.

Le Canon de 155 mm GPF Mle 1917 ('GPF' = 'Grande Puissance Filloux') était une pièce en tous points exceptionnelle, avec :

  • son long tube doté d'une culasse à manoeuvre rapide Schneider,

  • son affût moderne bi-flèche bas et très stable, avec pivot central permettant un large champ de pointage latéral,

  • un système frein-récupérateur de recul hydropneumatique à long recul variable suivant le pointage vertical (mais qui ne permettait pas d'éviter le creusement d'une fosse de recul sous la culasse pour les angles élevés).
Ensemble, ces caractéristiques permettaient des portées supérieures a 15 km, nécessaires pour les actions de contre-batterie et de harcèlement, avec une cadence de tir élevée de 3 à 4 coups par minute, et une bonne mobilité en une seule pièce par traction mécanique pour laquelle le canon avait été pensé. La ligne élancée de cette pièce et son modernisme évident venaient compléter son 'pouvoir de séduction' !

Le 155 GPF fut également adopté par l'Armée Américaine dès 1917 en raison son efficacité et sa simplicité. Les usines Françaises (les Arsenaux d'état de Puteaux qui assemblaient systématiquement la pièce et, en sous-traitance, le constructeur automobile Renault) dut consacrer une partie importante de la production de cette arme aux livraisons de l'allié Américain.

Pour cette raison la dotation à l'Armée Française n'atteignit pas les volumes escomptés pendant le conflit, puisque, introduit en juin 1917 et disponible en 26 exemplaires en août de la même année (premier engagement sur le front des Flandres), il n'existait qu'à concurrence de 224 unités en service en novembre 1918 (et 400 produits).

Il fit ensuite la campagne de 1940 dans les rangs Français, puis fut largement réutilisé par les Allemands, pour finalement participer en 1944 sous une forme modifiée à la Libération dans les rangs des GI's.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Canon de 155mm Grande Puissance Filloux Mle 1917
  • Année du design : 1917
  • Calibre : 155.00 mm
  • Poids en position de tir : 11200 kg
  • Poids à tracter : 13000 kg avec l'avant train
  • Longueur tube en calibres : 29.80 (partie rayée seulement), 38.2 au total
  • Nombre de rayures : 48 pas constant de 6 degrés à droite
  • Poids du projectile : 43.1 kg à 44.85 kg
  • Vitesse initiale : 580 à 735 m/s
  • Cadence de tir : 3 à 4 coups par minute
  • Portee : 16300 m
  • Pointage en hauteur : 0 à +35 degrés
  • Pointage en direction : champ de 60 degrés