www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 1215)
English version

Russie

3'' (76.2 mm) Gornaya Pushka Obr. 1900 Putilov-Schneider

Artillerie de montagne

Contributeur :
Alain Bohée     
Bernard Plumier      http://www.passioncompassion1418.com
     
Lien vers post du blog
Lieu :
Russie
Saint Petersbourg
Musée de l'Artillerie
Coordonnées : Lat : 59.95460 / Long : 30.31480
Commentaires généraux sur le canon survivant :


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1


Informations historiques et techniques
Dénomination :     76.2mm M1909 Origine :       ( Schneider)             ( Putilov )          

Contexte historique de la pièce (utf8):

A la fin du XIXe siècle, deux officiers Grecs proposèrent à deux années d'intervalle un design original de canon de montagne. L'invention du Major Lykoudis était la première en 1891, mais elle ne suscita pas d'intérêt dans son pays. Le Major Danglis en 1893 n'eut pas plus de succès. Le concept était pourtant novateur puisque le design prévoyait un tube démontable en deux parties, le tube intérieur rayé et un manchon solidaire de la culasse.

Rivaux achanrnés, les deux techniciens s'allièrent avec les meilleurs industriels de l'époque pour fabriquer leur invention. L'alliance entre Lykoudis et Krupp et celle de Danglis avec le Français Schneider aboutirent à des pièces qui furent présentées à la Grèce en 1907. A l'issue des tests, la Grèce choisit le 'canon de montagne de 75 mm M06/09 Schneider-Danglis' qui sera utilisé par cet étal pendant les guerres balkaniques avant 1914 mais aussi en 1940-1945. La Finlande en acquit des exemplaires pour sa guerre d'hiver contre l'Union Soviétique en 1939-1940.

Schneider décida rapidement de proposer ce concept à ses clients à l'exportation. Témoin d'un réel succès commercial, le catalogue de 1917 de la firme recensait plusieurs pièces dérivées de ce design Grec, sous l'appellation générique 'Canon de Montagne Puissant de 75 mm', et les versions '75 M.P., 75 M.P.C., 75 M.P.D. et 75 M.P.E.' livrées à différentes nations dont le Maroc, la Serbie, le Montenegro et la Roumanie. Le nom de Danglis disparut à cette occasion, réservé par accord commercial aux pièces livrées à la Grèce.
>br> Outre le concept de tube démontable, les pièces étaient équipées de systèmes hydro-pneumatiques de récupération de recul, d'un large bouclier courbe caractéristique, et d'un mécanisme permettant de pré-positionner le berceau sur deux hauteurs différentes par rapport au chassis afin de permettre d'éviter que la culasse ne frappe le sol avec les angles les plus élevés.

Ce canon ne pouvait pas échapper à l'attention de l'Armée Russe qui avait entrepris un ambitieux programme de modernisation de son artillerie, dans lequel Schneider, en association avec Putilov, se taillait la part du lion. Suite à une démonstration effectuée pour le Grand Duc Serge au polygone de tir de Schneider à Harfleur en 1908, d'un matériel MPC2, celui-ci ordonna immédiatement la conception d'un modèle dérivé au calibre de 3 pouces (76.2 mm). Fabriqué en France et aussi sous licence par Putilov (400 pièces), cette pièce sera adoptée par la Russie en 1909 et reçu le nom de '76.2mm M1909. Certaines de ces pièces seront capturées et utilisées par la Wehrmacht pendant la seconde guerre mondiale.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Canon de Montagne de 76.2 mm modèle 1909 Putilov-Schneider ('Schneider-Danglis')
  • Année du design : 1906
  • Calibre : 76.20 mm
  • Poids en position de tir : 625 kg (sans bouclier)
  • Poids à tracter : inconnu, en 6 charges distinctes
  • Longueur tube en calibres : 16.50
  • Nombre de rayures : 0 inconnu
  • Poids du projectile : 6.5 kg
  • Vitesse initiale : 350 m/s
  • Cadence de tir :
  • Portee : 6000 m
  • Pointage en hauteur : -10 à +27 degrés
  • Pointage en direction : champ de 4,3 degrés