www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 1255)
English version

Allemagne

17cm mittlere MinenWerfer alte Art

Artillerie de tranchée

Contributeur :
Luc Malchair      http://www.fortiff.be/
     
     
Lien vers post du blog
Lieu :
Belgique
Brasschaat
Musée Gunfire
Coordonnées : Lat : 51.33467 / Long : 4.50429
Commentaires généraux sur le canon survivant :


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1

Marquages sur plaque : 'Rheinische Metallwaaren & Maschinenfabrik Düsseldorf 1913 - System Ehrhardt M 1912 - Nr10'


Informations historiques et techniques
Dénomination :     17cm mMW a/A Origine :       ( RheinMetall)          

Contexte historique de la pièce :

Inspirée par l'expérience de la guerre Russo-Japonaise au cours de laquelle des techniques nouvelles de la guerre de siège avaient été improvisées, l'Allemagne avait fort judicieusement développé à partir de 1909 une gamme moderne de trois petits mortiers, dotés de freins de recul, de calibre 25cm, 17cm et 7.5cm.

Le calibre 175 mm du '17 cm mMW (a/A)' de RheinMetall ('mMW' = 'mittlere MinenWerfer' = Lance-mines moyen) constituait le diamètre intermédiaire fut testé dès 1912 et introduit dans les unités en 1913, deux ans après le mortier lourd de 25 cm sMW a/A.

Alors que le mortier lourd avait été conçu comme une arme offensive destinée aux unités de pionniers pour l'attaque des places fortes à courte distance, donnant priorité à la puissance destructrice, le mortier moyen était au contraire destinée à la défense des places fortes contre les mortiers lourds que l'on supposait que l'ennemi développerait également. La mission de cette arme était donc d'envoyer des charges moins lourdes (50 kg au lieu de 100 kg) à des distances plus grandes (800 m au lieu de 560 m).

Les obus, a la ceinture de cuivre pré-gravée de 6 rayures de guidage, étaient chargés dans le tube rayé par la gueule du canon, au-dessus d'une charge en poudre indépendante et judicieusement calculée. La mise a feu se faisait par un allumeur a friction ou électrique vissé à la base du tube.

116 pièces de la version originale (plus tard nommée 'a/A' = alte Art = ancienne version) étaient disponibles en août 1914 dans des unités de pionniers du Génie et participèrent aux combats d'investissement de la place forte Belge d'Anvers. Tout comme la pièce lourde de 25cm, le mortier moyen se révéla ensuite particulièrement bien adapté à la guerre des tranchées, en première ligne ou a proximité, pour la destruction des positions défensives.

Preuve de ce succès, le nombre des mMW disponibles était passé a 475 un an plus tard (fin 1915), et ne cessa de croître tout au long du conflit. Une amélioration vit le jour en 1916 avec un allongement du tube pour une plus grande portée.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Mortier moyen de 17cm vieux modèle
  • Année du design : 1913
  • Calibre : 175.00 mm
  • Poids en position de tir : 525 kg
  • Poids à tracter : 819 kg (avec la plateforme de 204 kg et les roues)
  • Longueur tube en calibres : 3.80
  • Nombre de rayures : 6 largeur 30mm, angle de 7 degrés
  • Poids du projectile : 54 kg
  • Vitesse initiale : 87 m/s
  • Cadence de tir :
  • Portee : 768 m
  • Pointage en hauteur : 45 à 75 degrés
  • Pointage en direction : champ total de 20 degrés (360 degrés avec montage sur plateforme 'rundbettung')


Sources