www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 824)
English version

Russie

122mm Gaoubitcha Obr. Mle 1910 Schneider-Putilov

Artillerie lourde

Contributeur :
Bernard Plumier      http://www.passioncompassion1418.com
     
     
Lien vers post du blog
Lieu :
Russie
Saint Petersbourg
Musée de l'Artillerie
Coordonnées : Lat : 59.95360 / Long : 30.31330
Commentaires généraux sur le canon survivant :


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1

Peut-être le seul exemplaire survivant non modernisé en 1930. Exposé aux côtés de son rival Krupp de même calibre M 1909

Vue sur le châssis

Culasse typique système Schneider - Marquages 'Perm 1916'


Informations historiques et techniques
Dénomination :     122mm Mle 1910 Origine :       ( Schneider)             ( Putilov )          

Contexte historique de la pièce (utf8):

Sollicitées par la Russie pour la réalisation du programme de modernisation de l'artillerie du Tsar, les firmes Krupp, et Schneider proposèrent toutes deux un obusier léger de 122 mm (4.8 pouces), puis le firent fabriquer sous licence par Putilov.

L'obusier Schneider de '122mm Mle 1910' destiné à la Russie était doté des principales caractéristiques techniques propres aux équipements les plus modernes disponibles dans la première décennie du XXème siècle tels que le concevaient les talentueux ingénieurs de Schneider : système frein-récupérateur hydro-pneumatique, culasse a maniement rapide, bouclier, châssis polygonal, etc... Il était également équipé du long berceau arrière caractéristique des matériels Schneider de cette époque, qui permettait un équilibrage de l'ensemble tube / systême récupérateur / berceau autour de tourillons placés près de la culasse.

Ses performances ne cédaient en rien à celles de son concurrent Allemand Krupp du même calibre et choisi également par la Russie.

La firme Schneider proposa un obusier de ce calibre a l'Armée Française avant guerre, alors que le besoin d'adjoindre un obusier leger au 75 commencait à etre reconnu par les Etats-Majors. La piece fut officiellement retenue, mais la commande ne fut jamais passée. La France finit pourtant par utiliser en petites quantités la pièce de 120 C.S. (nomenclature Schneider) que l'lindustriel du Creusot avait commencé à fabriquer pour la Bulgarie et qui fut saisi et utilisé sous le nom de '120mm Mle 1911

Ce très bon obusier léger participa aux combats de l'Armée Russe pendant la première guerre, puis resta en service dans l'Armée Soviétique. Les très nombreuses pièces furent modernisées en 1930 sous l'appellation de '122 mm M 1910/30' (avec en particulier une modification du chassis et un allongement du tube de 1 calibre) et c'est sous cette forme qu'il prit part aux combats de la seconde guerre mondiale, comme obusier léger principal divisionnaire. De nombreuses pièces de ce type furent capturées et employées par les Armées Finlandaises et du IIIème Reich.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Obusier de campagne de 122mm modèle 1910 Schneider-Putilov
  • Année du design : 1910
  • Calibre : 121.90 mm (4.8 pouces)
  • Poids en position de tir : 1466 kg
  • Poids à tracter :
  • Longueur tube en calibres : 12.60 (partie rayée) - 12.8 calibres longueur totale
  • Nombre de rayures : 0 inconnu
  • Poids du projectile : 21.76 kg
  • Vitesse initiale : 364 m/s
  • Cadence de tir :
  • Portee : 8900 m
  • Pointage en hauteur : -3 à +43 degrés
  • Pointage en direction : champ de 4.7 degrés