www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 901)
English version

Allemagne

3,7cm Revolver Kanone

Artillerie de forteresse

Contributeur :
Bernard Plumier      http://www.passioncompassion1418.com
     
     
Lien vers post du blog
Lieu :
USA
Boalsburg, PA
Pennsylvania War Museum
Coordonnées : Lat : 40.78190 / Long : -77.79500
Commentaires généraux sur le canon survivant :


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1

Impressionante pièce dans ce riche musée. Marquage culasse '411'

La légende indique que cette pièce a été capturée aux Allemands pendant la Grande Guerre, mais ne mentionne pas si il s'agissait d'un canon naval ou de tranchée

Vue sur les 5 tubes rotatifs


Informations historiques et techniques
Dénomination :     3,7cm Revolver K Origine :       ( Hotchkiss)             ( Gruson )          

Contexte historique de la pièce :

Benjamin Berkeley Hotchkiss, citoyen Américain né dans le Connecticut, émigra en France en 1867 à l'âge de 41 ans et installa une usine de munitions (Hotchkiss et Cie) à Paris (Saint Denis). Inventeur prolifique, il conçut en 1874 pour la défense des bateaux contre les torpilleurs légers mais aussi comme arme de débarquement et d'infanterie, le canon revolver à tir rapide, cousin des fameuses mitrailleuses Gatling utilisées durant la guerre de Sécession en Amérique.

Cette arme mythique était composée de 5 tubes de calibre 37 mm (1,5 pouces), pivotant autour d'un axe. La rotation des tubes, actionnée par manivelle, permettait le chargement du tube supérieur par un chargeur de 10 petits obus encartouchés pendant que le tube inférieur, placé en face du mécanisme de percussion, tirait.

La cadence théorique était de 60 coups par minute, mais en réalité elle atteignait 32 coups par minute, ce qui demeurait une performance remarquable. Il existait dans les calibres 37, 47 et 53 mm, mais le premier calibre était de loin le plus répandu

Le Canon Revolver Hotchkiss fut adopté par de nombreux pays dont la France, les USA, l'Allemagne, ... dans sa version navale, sur affût de campagne ou en version de défense de forteresses. Il fut parfois fabriqué sous licence par des industriels de renom des pays clients. On le retrouva donc dès 1914 des deux côtés du front dans de nombreuses Armées.

En Allemagne, le canon-revolver de 3,7 cm Hotchkiss fut fabriqué sous licence par la société Gruson, d'abord pour la Marine en canon de défense contre les torpilleurs rapides dès 1874, puis dès 1884 dans les fortifications en canons de rempart ou de caponnière pour la défense des fossés. Il était dénommé '3.7 cm Revolver Kanone Hotchkiss - Gruson'

Peu apprécié en raison du bruit et des fumées, et manquant de puissance dans son rôle naval, beaucoup de ces pièces rejoignirent les dépôts. Elles en furent sorties dès 1914 pour servir en défense anti-aéronef, mais aussi en canon de tranchées et plus tard en défense anti-char.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Canon Revolver de 3,7cm
  • Année du design : 1874
  • Calibre : 37.00 mm
  • Poids en position de tir : 571 kg (version de casemate) - 367 kg (affût de campagne)
  • Poids à tracter :
  • Longueur tube en calibres : 32.20 (longeur totale tube) - 17 pour la partie rayée seule
  • Nombre de rayures : 12 pas de 6 degrés
  • Poids du projectile : 0.63 kg (explosif) - 0.64 kg (boîte à mitraille)
  • Vitesse initiale : 494 m/s
  • Cadence de tir : 32 à 50 coups par minute
  • Portee : 2000 m (explosif) - 300 m (boîte à mitraille)
  • Pointage en hauteur : -10 à +5 degrés (forteresse) / -5 à +18 degrés (affût de campagne)
  • Pointage en direction :


Sources
  • German Artillery of World War One           Herbert Jager                   Crowood   2001  
  • A gun for all nations - The 37 mm Gun and Ammunition - Volume I - 1870-1913       Robert A Mellichamp                     2010