www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 967)
English version

Allemagne

21cm Mrs.10 L/12 ('der Mörser')

Artillerie lourde

Contributeur :
Michael6367      http://www.doughboysofnyc.com/
     
     
Lien vers post du blog
Lieu :
USA
Lowell, MT
Lowell Memorial Auditorium
Coordonnées : Lat : 42.64516 / Long : -71.30478
Commentaires généraux sur le canon survivant :


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1

Fière allure, en position de pointage en hauteur d'environ 45 degrés. Le bouclier a disparu.


Informations historiques et techniques
Dénomination :     21cm M 10 Origine :       ( Krupp)          

Contexte historique de la pièce (utf8):

Les plans de campagne de l'armée Allemande, conçus en temps de paix, impliquaient la conquête rapide de nombreuses places fortes, tant à l'Est qu'à l'Ouest. La nécessité d'une artillerie lourde de siège puissante et mobile avait donc été reconnue depuis longtemps et transformée en matériels de plusieurs calibres dont celui de 21 cm, redoutable contre les fortifications en briques et en béton.

Le mortier de 21cm de 1899 ne disposait pas de système de récupération de recul, ce qui ralentissait de beaucoup sa cadence de tir et sa précision. A la demande de l'APK, Krupp entreprit des 1902 d'en étudier une modernisation. Il ne fallut pas moins de 3 prototypes ('21cm VersuchMorser') et 7 ans de conception pour aboutir au nouveau mortier de 21 cm, présenté en 1909. Mais cette longue gestation en valait la peine, car le '21cm Morser M10', également appelé 'der Mörser' devint vite une arme majeure de l'artillerie Allemande, et accumula les exploits dès les premiers mois du conflit.

La nouvelle arme surclassait le vieux mortier de 1899 sur tous les plans, avec un système de récupération de recul hydro-mécanique améliorant la cadence de tir et la précision, un tube allongé de 10 à 12 calibres permettant d'augmenter la portée de près de 2000 m, et une bien meilleure maniabilité sur le terrain.

Le 21cm M 10 fut livré aux armées dès 1910, et c'est avec 216 exemplaires de cette version que les Allemands entamèrent le conflit. Les premiers exploits ne tardèrent pas, puisqu'il est admis que la chute des forts de Liège, Namur et Maubeuge en 1914 est majoritairement attribuable à ces mortiers, l'usage des terrifiants calibres supérieurs n'ayant détruit que certaines cibles, tout en recevant bien plus de publicité pour des raisons de propagande.

Le poids important de cette pièce nécessitait trois 'voitures' pour ses déplacements : la voiture porte affût ('Lafette mit Protze'), la voiture de transport du tube ('Rohrwagen'), et la voiture de transport des accessoires ('Gürtelwagen') dont les cingolis.

Au total 474 mortiers de ce type furent construits par Krupp, qui se concentra ensuite sur la version de 1916. Il en restait 219 en novembre 1918.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Mortier de 21cm Mle 10
  • Année du design : 1910
  • Calibre : 211.00 mm
  • Poids en position de tir : 6630 kg (7380 kg avec cingolis)
  • Poids à tracter : 3 voitures de 3720 kg (avec tube), 3713 kg (avec affût) et 3345 kg (avec accessoires)
  • Longueur tube en calibres : 12.00 (longeur totale tube)
  • Nombre de rayures : 64
  • Poids du projectile : 120 kg
  • Vitesse initiale : 367 m/s
  • Cadence de tir :
  • Portee : 9400 m
  • Pointage en hauteur : +6 / +70 degrés
  • Pointage en direction : champ total de 4 degrés